Pas mal ! De bons rebondissements à la fin qui m'ont fait penser à la saison 1 de 24 heures chrono, quand on découvre (dans la série) que c'est Nina la taupe. On est tellement surpris, bluffé, qu'on a envie de regarder de nouveau tous les épisodes, pour les voir sous un autre angle, en sachant qui ! Et bien, c'est pareil pour ce bouquin, la même envie. Mais, pour l'un comme pour l'autre, je n'irai pas jusque là !
Seul petit hic : encore un polar avec une trame religieuse... Bon, avec ce titre, je pouvais m'en douter, mais la quatrième de couv. m'avait fait espérer...vendredisaint

AUTEUR : Starling, Boris
TITRE : Vendredi Saint
TITRE ORIGINAL : Messiah
TRADUIT DE l'anglais PAR Philippe Vigneron
PUBLICATION : Paris : J'ai lu, 2003
IMPRIMEUR / FABRICANT : 72-La Flèche : Impr. Brodard et Taupin
DESCRIPTION MATÉRIELLE : 597 p. : couv. ill. ; 18 cm
COLLECTION : J'ai lu. Thriller ; 6722
ISBN : 2-290-33016-7


QUATRIÈME DE COUVERTURE

Des petites cuillères en argent... Au rythme où vont les choses, le commissaire Red Metcalfe, de Scotland Yard, en aura bientôt un service complet. Mais pas question de les sortir pour le café : ces cuillères-là sont des pièces à conviction. Chacune a été trouvée dans la bouche d'un victime. Plus précisément : dans la bouche sans langue d'une victime...

De découvertes macabres en fausses pistes, la psychose gagne Londres. D'autant que Langue d'Argent semble agir au hasard, garnissant son tableau de chasse d'un traiteur, d'un évêque, d'un militaire... A quel mobile obéit ce virtuose, dont la folie n'a d'égale que l'habileté ? En l'absence total d'indices, quel détail le trahira ? Telles sont les questions posées au commissaire Metcalfe, auquel il faudra, pour pénétrer dans le cerveau dément du tueur, user de toutes ses ressources. Y compris les moins avouables...